La nourriture Biologique

Toute notre ferme est rigoureusement inspectée à intervalles réguliers et est certifiée par un organisme indépendant, Ecocert. La nourriture produite sur la Ferme Morgan doit être produite en conformité aux normes exigentes d’Ecocert, afin d’être certifié bio.

Pourquoi manger bio?

Les raisons sont multiples :

– goût

– bien-être physique

– bien-être émotionnel et mental, des enfants et des adultes

– santé de la planète

– bien-être des animaux

Goût

La saveur des aliments bio est incomparable.  La vie s’exprime à son plein au travers des aliments sains.

La viande de boeufs nourris exclusivement à l’herbe est plus dense nutritivement, car elle plus saine, moins grasse et moins gorgée d’eau que le boeuf conventionnel. Nos clients nous disent routinement qu’ils n’ont jamais mangé de viande aussi goûteuse que la nôtre.

Les légumes bio ont une saveur qui éclate dans la bouche.  Il vous suffit de faire un test comparatif de goût entre un légume conventionnel du supermarché et nos légumes de saison que nous cueillons juste avant de venir au marché, et vous convaincrez ceux de vos amis qui sont encore sceptique.

Bien être physique

La plupart des gens n’ont pas conscience que tous les viandes ou produits laitiers qui sont produits de façon conventionelle et ne sont pas bio sont automatiquement remplis d’OGM (organismes génétiquement modifiés) car les animaux sont nourris de grains OGM (mais, soja, alfafa). Les pesticides et toxines Bt présentes dans les grains OGM se retrouvent donc en quantités concentrées dans la viande et les produits laitiers conventionnels.

Bien être émotionnel et mental

La nourriture bio a un avantage surprenant : elle aide à garder l’équilibre émotionnel et une bonne santé mentale.  Elle permet le bon développement du cerveau des enfants.

Les pesticides présents dans les légumes, viande et laitages conventionnels ont un impact négatif notable sur le développement du cerveau et du système nerveux des enfants.

Dr. Elizabeth Guillette a étudié la fonction du cerveau des enfants de 4 à 5 ans vivant dans la Vallée Yaqui dans la région de Sonora au Mexique. Bien que les enfants ont le même héritage génétique et culturel, ils ont un contact très différent avec les pesticides. Dr. Guillette a comparé les enfants vivant dans la Vallée, où beaucoup de pesticides sont utilisés, aux enfants vivant dans les collines où les pesticides sont moins fréquemment utilisés. En 1990, des quantités importantes de pesticides ont été trouvés dans le lait maternel et le cordon ombilical des bébés de la Vallée. Les enfants de la Vallée, qui sont exposés à de hauts niveaux de pesticides, avaient moins d’énergie, une coordination yeux-mains amoindrie, une plus mauvaise mémoire et moins de facilité à dessiner. (Guillette, Environmental He. Perspectives, Juin 1998)

Santé de la planète

Les légumes bio sont vibrants de l’énergie de vie, avec un champs énergétique plus fort que les légumes conventionnels, ce qui est vérifié par les photographies Kirlian. La terre cultivée de façon biologique reste une terre vivante, fertile, qui n’est pas brûlée par des engrais et désherbants chimiques.  Les micro-organismes bénéfiques restent dans la terre, et permettent à la terre de se régénérer. A la Ferme Morgan, nous cherchons même à augmenter la vitalité de la terre en suivant dans un futur proche les préceptes de la permaculture, et en créant du biochar ce qui permettra de créer une riche couche de terre noire fertile.

Manger bio et local permet aussi d’encourager les agriculteurs locaux artisanaux qui contribuent au maintien de la vie agricole dans nos régions et de reduire l’impact environnemental du au transport des produits depuis la Californie ou meme la Chine.

Manger bio permet aussi d’éviter tout OGM (organisme génétiquement modifié) qui produit beaucoup d’effets négatifs envers l’environement : les cultures OGM produisent des toxines Bt, qui sont toxiques aux espèces tels que le papillon monarch, les insectes bénéfiques tels que le chrysope et les abeilles.  Les cultures OGM sécrètent leurs toxines par leurs racines dans le sol, où les toxines s’accumulent. Ces toxines vont aussi être entrainées dans les cours d’eau, où ils présentent un risque pour la vie aquatique. De plus, plusieurs études scientifiques montrent que le vide laissé par la destruction d’insectes visés par les pesticides ne fait qu’être rempli par d’autres insectes. Les mauvaises herbes ont aussi montré une résistance accrue aux pesticides. (source Greenpeace)

Bien-être des animaux

Les animaux élevés sur une ferme bio telle que la Ferme Morgan bénéficient tous de conditions de vie les plus naturelles possible.  Les vaches sont en pâturage libre l’année longue.  Les canards, pintades et dindes ont accès à des enclos extérieur, et les poules pondeuses sont libres d’aller et venir librement dans la cour, les pâturages et les bois de la Ferme.