Membres actuels

Rencontrez notre équipe: (par ordre d’arrivée sur la ferme)

John Bastian (membre de soutien)
Je suis né en Allemagne et je me suis installé au Canada après une visite faite ici en 1960. J’aime beaucoup le Canada, la grandeur et la liberté d’espace. J’ai toujours aimé travailler sur la ferme. Enfant, mes vacances préférées étaient celles où je travaillais sur la ferme de mon oncle. J’ai même étudié pour devenir un « fermier accompli », une formation qui se donnait en Allemagne en ce temps-là. Après une carrière réussie dans les affaires, j’ai fait un retour aux sources et joint mon amour pour la ferme à mon désir de vivre en santé. Je crois fermement que la nourriture biologique devrait arriver en tête des priorités pour chaque personne qui veut vivre sainement et pleinement.

Janice Blanke (membre de soutien)
Je suis née sur une petite ferme laitière au Wisconsin, États-Unis. Nous avions des fruits, fines herbes et jardins de légumes bio, des canards, poulets et oeufs frais, nos propres viandes et du lait cru frais à boire et des tonnes de crème pour faire notre beurre. Nous faisions aussi notre produits de boulangerie, nos conserves et produits congelés et bien d’autres choses encore. Nous avions encore du temps pour aller à la pêche, jouer au baseball, ou rester sur une branche pour observer les tempêtes qui s’approchaient – c’était une vie merveilleuse, sur tous les points, même si nous nous plaignions du travail à faire! Parce que j’étais élevée dans la Nature, j’ai grandi avec une conscience de la “santé” et avec un respect inébranlable pour tous les aspects et formes de la Nature – inanimé ou animé. Depuis, j’ai orienté ma vie vers la santé, en faisant complète confiance dans la capacité de notre corps à se guérir – mentalement, physiquement et spirituellement. Je crois que notre bien-être commence lorsque l’on reconnait notre magnificence en tant qu’être humain et lorsque l’on peut percevoir cela dans chaque personne. Dû à ma formation professionnelle dans le domaine de la santé, je vois des clients à la Ferme, utilisant une approche holistique qui unifie beaucoup de disciplines.

Madeleine Normandin (membre utilisateur)
Madeleine a grandi sur une ferme, et a toujours gardé sa passion pour ce mode de vie, malgré qu’elle l’ait délaissé durant quelques années. À 27 ans, elle fait un retour aux sources en s’installant sur la ferme familiale. Elle aura ensuite sa propre ferme à Roxton Falls durant 8 ans. En 2002 elle s’installe dans les Laurentides avec son nouvel amoureux et crée le jardin Les Tourterelles à l’Annonciation. Lorsqu’ils entendent parler que la Ferme Morgan cherche une relève, ils n’hésitent pas et sautent dans l’aventure en y amenant avec eux serres et semences. Elle se qualifie de jardinière autodidacte et s’est inspirée d’Yves Gagnon (Jardins du grand portage) et Danielle Laberge (Jardins de Ham Nord). Elle s’intéresse maintenant beaucoup plus aux techniques de la permaculture, respectueuses de l’environnement, et tente de les intégrer le plus possible à ses cultures.

Jean-Pierre Décary (membre utilisateur)
Jean-Pierre n’a jamais travaillé de sa vie et n’a pas l’intention de commencer – lui, au quotidien, il choisit de s’amuser! C’est un spécialiste de la fête – à une autre époque, il organisait de grandes rumbas en plein air où l’art et la fantaisie occupaient une place importante. Alliant imagination débridée et habileté manuelle, il crée avec aisance des décors magnifiques que l’on peut apprécier lors de nos Fêtes des Récoltes. Au début des années 2000, il a tenu un grand jardin avec sa conjointe Madeleine dont il vendait les fruits et légumes au marché de Val-David. Jasant et chaleureux, JP aime être entouré et croit que l’union fait la force. Il s’est d’abord joint à l’organisme Terravie avant de découvrir la Ferme Morgan où il fut l’un des 3 premiers fondateurs de la relève avec Georges et Madeleine. Serviable et débordant de solutions, JP est notre homme à tout faire, humoriste et vacher par intérim.

Georges Giard (membre utilisateur)
Idéaliste et réflexif, Georges est l’initiateur du regroupement. À la Ferme Morgan, il réalise son plus grand rêve : fonder un regroupement de personnes en milieu rural. Sa première initiative de collectif remonte à l’adolescence, dans son Chicoutimi natal. Il avait transformé la shed à bois familiale en quartier général pour lui, ses copains et quelques motards… Tout le monde y avait droit de parole et le pouvoir décisionnel y était partagé à tour de rôle. Georges s’est toujours considéré comme un gars de gang et croit fortement qu’avec une vision commune, aucun obstacle ne peut entraver la volonté d’un petit groupe de personnes motivées. Il est artiste animiste, cuisinier macrobiotique et amoureux des canards et de la Vie.